Porquerolles est l’une des plus grandes îles d’Or d’Hyères. C’est aussi un paradis naturel, l’idéal pour se prélasser sur une plage de sable fin ou pour faire une randonnée autour de son patrimoine historique. La plupart de ses monuments sont ouverts pendant les journées européennes du patrimoine. Mais que visiter pendant les journées européennes du Patrimoine à Porquerolles ?

Patrimoine Porquerolles : des vestiges historiques

Source image : Pixabay

On n’est pas sans savoir que Porquerolles possède un patrimoine bâti et historique unique au monde. Il fait partie de son identité et de son histoire. L’île de Porquerolles est accessible à seulement 15 min en bateau de Hyères. C’est une île aux multiples visages. 

Cela peut vous intéresser : Porquerolles à pied: le tour de l'île

D’après l’histoire, le village a été envahi par les Romains. Puis, au fil des siècles, Porquerolles était devenu un centre stratégique puisque c’est une zone très fréquentée. De plus, il est difficile de la rater, l’île entière est un véritable havre de paix. 

L’île possède un riche patrimoine et d’après une source, elle a été érigée entre 1820 – 1825 dans le but d’accueillir les familles des militaires. Ce village provençal avait donc une vocation militaire. Et pour preuve, il faut se rendre sur la place d’Armes, laquelle est entourée de platanes et de jeu de boules. 

A voir aussi : Les campings proches de Porquerolles

On peut dire que cette petite île possède un grand patrimoine historique. De ce fait lors des journées européennes du patrimoine à Porquerolles, il faut absolument visiter les monuments emblématiques de l’île comme ses forts :

Le Fort de la Repentance.

Le Fort Saint Agathe.

Le Fort du Grand Langoustier.

Le Fort de l’Alycastre.

Ce sont donc les forteresses les plus importantes de l’île et seul, le fort Saint-Agathe qui est ouvert au public tout au long de l’année et le reste n’est ouvert que pendant les journées européennes du Patrimoine. 

Patrimoine Porquerolles : visiter particulièrement le Fort de la Repentance

Le Fort de la Repentance ouvre ses portes au public au mois de septembre lors des journées européennes du Patrimoine. Ce fort date du XIXe siècle puis il a été repris par le bail emphytéotique d’une communauté monastique orthodoxe.  Durant la visite, on peut donc faire une découverte non seulement religieuse, mais aussi militaire. On plongera au cœur d’une histoire tumultueux d’un fort disposant d’une défense enterrée

Cette batterie fut achevée en 1893 et disposant de deux ouvrages pour protéger la passe. Il a été reconstruit par le Monastère Sainte-Marie du Désert. Puis, après 40 ans d’occupation par le Monastère, le Père Séraphin s’est installé dans l’ancien fort pour vivre en ermite

Notons que durant les journées européennes du Patrimoine, il faut porter des chaussures de marche adaptée pour se promener entre la Maison de Parc et le Fort de la Repentance. 

Patrimoine Porquerolles : visiter les autres monuments de l’île.

Il n’y a pas que le Fort de la Repentance, on peut aussi visiter les autres forts de l’île comme le fort de Saint-Agathe, Grand Langoustier et l’Alycastre. Lors d’une petite escapade sur l’île de Porquerolles, une halte s’impose également pour visiter : 

Domaine La Courtade qui est un domaine viticole.

Le Jardin Emmanuel Lopez.

Le Moulin du Bonheur.

La Villa Carmignac.

L’église Sainte Anne.

Le Phare de Porquerolles.

Le Phare de Porquerolles est fermé au public, sans doute, par mesure de sécurité. Fondé en 1830, ce phare s’élève à plus de 84 m de haut. C’est aussi un monument emblématique de Porquerolles et qui vaut totalement le détour. Il faut rester au moins une ou deux jours sur l’île pour l’explorer de long en large et pour faire un voyage dans le temps. 

Visiter Porquerolles et son patrimoine historique c’est comme faire un saut dans son passé et en apprendre un peu plus sur ses défenses militaires et sur ses constructions architecturales